Cela fait maintenant 26 ans que nous sommes installé dans le Sud de la France. Nous avons fait nos débuts en  proposant des balades à cheval pour tous cavaliers, du débutant au confirmé, mais les circonstances nous ont amené à  nous réorienter vers l’enseignement.   La motivation principale à l’époque: si nous voulons continuer ce travail, nous souhaitons que les chevaux travaillent  VOLONTAIREMENT et surtout SANS DOULEURS!   1997: Sorties à l’extérieur pour débutants et confirmés  2003: vente de nos chevaux et rachat de poneys   1994-2014: entrainement de chevaux tous différents les uns que les autres, souvent des chevaux/poneys  physiquement compliqués, avec le souhait que nos chevaux/poneys travaillent volontairement et sans  douleurs.  A partir de 2008: cavalerie variée, chevaux et poneys de races et de tailles différentes.  2009: réorientation vers l’enseignement de l’équitation classique et de pleine nature.  2013: ajout de la branche enseignement de l’équitation western  2014: construction d’un manège                                Volontaire:  Toutes ses années, nous avons beaucoup appris en ce qui concerne l’entraînement des chevaux et la pédagogie.  Côté cavalier: les livres d’équitation ne traitant souvent que le côté “technique” de l’équitation et non pas le côté  “émotionnel”, “mental” du cavalier et du cheval, nous avons dû faire nos propres expériences à ce niveau là, et les  chevaux nous ont bien aidé à comprendre ces choses.   Pour donner un exemple, prenons un poney de club: avec cinq cavaliers, de même niveaux techniques, mais de  caractères différents, il se comporte différemment avec chacun. Avec l’un, il va être mou, et avec le suivant il sera en  avant, et pourtant tous les cavaliers donnent les même aides. Cela signifie que le mental du cavalier influe énormément  sur la qualité de l’équitation, et doit être bien davantage être mis en avant. Les problèmes rencontrées ne se résouent  pas en prenant une cravache de plus, mais en faisant un travail sur soi-même.  Nous avons beaucoup d’autres  exemples, où les chevaux dit “compliqués”, réagissaient en réalité, à leur façon face aux émotions de leurs cavaliers.  Volontaire, cela signifie un entraînement adapté au niveau de chaque cheval, avec des exercices simples et  judicieux, mis en place dans une progression logique. On demande au cheval de réfléchir et de trouver de lui-même la  solution. Volontaire, cela signifie un cheval connecté à son humain, qui a confiance et est attentif vis à vis de son cavalier.   Volontaire, cela signifie un cavalier qui sait ce qu’il veut et ce qu’il peut attendre de son cheval, sans jamais en  demander trop, mais toujours assez pour progresser.                 Sans douleurs:         C’est le côté “physique” de l’entraînement:  la phase mentale est plus ou moins acquise (on peut toujours se  perfectionner...). Il s’agit de préparer physiquement l’animal. Sous le poids du de son cavalier, il apprend à se déplacer en  équilibre et en totale décontraction pour retrouver ses allures naturelles. Ensuite il pourra aborder les exercices  spécifique à la discipline pour laquelle il a été choisi (reining, obstacle, dressage, TREC,...).  Concrètement: avant de pouvoir sauter un parcours à un mètre, il doit pouvoir se déplacer, en toute régularité et  équilibre, sur une suite de barres au sol au trot, par exemple. Cela paraît logique, mais avant de passer le  BACCALAUREAT, il faut passer par la maternelle. C’est pareil pour les chevaux.   Cela signifie: formation d’une musculature forte et souple, apprendre à céder facilement dans toutes les directions, travail  en terrain varié (améliore force, équilibre et mental), entraînement anti-peur qui renforce la confiance, etc.          Seulement un cheval qui ne ressent pas de douleur peut travailler en décontraction et volontairement, et seulement  un cheval décontracté et connecté à l’humain peut former une musculature saine/  Conclusion:         Pour conclure, si en 2003 on m’aurait dit que cette simple phrase “volontairement et sans douleur”, signifierait autant  de travail, de recherches et de remises en question, peut être que je serais restée à des souhaits plus faciles, mais cela  en valait la peine!  Aujourd’hui, le travail d’un cheval, son éducation et entraînement, est pour moi source de joie et elle  reste ma grande passion, et cela malgré les années!    Ce sont ces bases que nous souhaitons transmettre à nos cavalier(e)s !   Sachez cependant que, si vous souhaitez absolument utiliser telle ou telle “méthode” ou “système”, de tel ou  tel “grands cavaliers”, il vaudra mieux pour vous aller chercher ailleurs. Notre concept demande à tout égards, de grandes capacités d’adaptation, et de savoir réfléchir par soi-même.  Il fera de vous des “hommes et femmes de cheval indépendants” !  Salutations cavalières,  Eva Giersch 
Notre concept et philosophie équestre
Copyright©FermelaBâtieNeuve2014  - Eva et Holger Giersch La Bâtie Neuve 04250 La Motte du Caire - Mentions légales   -  Page d’introduction site web - Plan du site  
Ferme de la Bâtie Neuve Accueil Accueil News News Qui sommes nous? Qui sommes nous? Equitation Equitation Pension Pension Entrainement Entrainement Tarifs Tarifs Contact Contact Gîtes et chambres